Lionel Estève

by webbarkowski

Lionel Estève - Inspiration pour Valérie Barkowski

And when eyes met colour, real colour
A breath. A breath of fresh air… loaded with colours and poetry. Lionel Estève promotes polychromatic sculptures, forgotten since the Renaissance.
A light, joyful art voluntarily easy to access….
He is French and since more than twenty years lives in Brussels. His colours are bright, present, intense, most of the time… His work however emits a certain softness and a very proportionate volume. The whole effect is magnetic revealing multiple beauties.
Et l’œil rencontra la couleur, la vraie

Un souffle. Une bouffée d’air… chargé de couleurs et de poésie. Lionel Estève porte aux nues les sculptures polychromatiques, oubliées depuis la Renaissance. Un art léger, égayé, volontairement facile d’accès.
Il est Français et habite depuis plus de vingt ans à Bruxelles. Ses couleurs, elles, sont vives, présentes, intenses la plupart du temps… Il se dégage pourtant de son œuvre une certaine douceur et un volume bien proportionné. Le tout est magnétique et révèle des beautés multiples.

Lionel Estève - Inspiration pour Valérie Barkowski

Lionel Estève handles colours in a confident manner to create playful, sophisticated, elaborate meetings from small objects. He invites one to travel… with « One line » especially, this work in which he has placed some 113 stones painted partly with water colours. Everything gives the impression of having been immersed in a river bed, a wave which would have dried up or which would have existed only in dreams ? But all this is perhaps only an interpretation because the artist willingly confides that he is not always a master of his work, which at times he does not understand. « I try to make it evident and distant at the same time » he confesses in an interview given to Magazine de l’Art.
Les couleurs, Lionel Estève les manie de manière décomplexée pour créer des rencontres ludiques, sophistiquées, élaborées à partir de petits objets. Il invite au voyage… avec « Une ligne » notamment, cette œuvre où il a déposé quelque 113 pierres peintes en partie à l’aquarelle. Toutes donnent l’impression d’avoir été immergées dans le lit d’une rivière, un flot qui se serait asséché ou bien qui n’aurait existé qu’en rêve ? Mais tout ceci n’est peut-être qu’une interprétation car l’artiste confie volontiers qu’il n’est pas toujours maître de son œuvre, qu’il ne la comprend parfois pas. « J’essaie qu’elle soit à la fois évidente et distante », avoue-t-il dans une interview octroyée au Magazine de l’Art.

Lionel Estève - Inspiration pour Valérie Barkowski

Lionel Estève - Inspiration pour Valérie Barkowski

He sculpts. He also paints, … but always with volume, a game between different perceptions, layers, ideas. He loves a work that is tactile, which translates extreme visual sensuality, a real sensation of pleasure to the eyes.
Il sculpte. Il peint aussi… mais toujours avec du volume, du jeu entre différentes perceptions, couches, idées. Il aime une œuvre tactile, qui traduise une extrême sensualité visuelle, une réelle sensation de plaisir oculaire.

Lionel Estève - Inspiration pour Valérie Barkowski

Photos : Galerie Perrotin