Marie Claire Maison 2005

by VB

marieclaire maison reportage valerie barkowski couleurs 1

reportage couleurs marieclaire maison valerie barkowski

maison marieclaire couleurs reportage valerie barkowski

maison marie claire reportage couleurs valerie barkowski 3

couleur valerie barkowski reportage marie claire maison 4

couleur valerie barkowski reportage marie claire maison 5

couleurs marie claire maison valerie barkowski reportage 6

couleur marie claire maison reportage valerie barkowski 7

barkowski valerie maiuson marieclaire reportage couleurs

couleurs barkowski valerie reportage marie claire maison 9

 

 

In backstage

backstage valerie barkowski reportage couleurs marie claire maison

I engaged in the “Colors” project with the idea that today, color is inside every house.
Many paint manufacturers (Emeri, Ressources, Flamant, Paint Library, Farrow & Ball) now offer collections with an enormous variety of hues and shades.
People now dare to use iced chestnut, anthracite, shocking pink, fuchsia, magenta, and turquoise.
But only rarely do they change colors once the paint is on the walls.
The primary reason is the inevitable move, which will require a change of color.
The second is the fact that often we furnish a room as a function of the wall color. Once the furniture is chosen, it is difficult to change… Our concern for having the curtains, cushions, sofas, and rugs match keeps many people from changing the color of the walls, for fear of shattering a color combination.
Advocates of white walls argue that they make it possible to use all sorts of colors for the room furnishings. Moreover, white is the classic wall covering, the tasteful one, the one you see everywhere: who dares disobey?
Aren’t you surprised to learn that white is the best-selling paint color, for certain manufacturers?

When I put together this story on “chameleon” colors, I wanted to show that simply by changing the color of the walls and objects, you can transform the style and atmosphere of a room. When you feel like redecorating, you don’t necessarily have to get rid of all your furniture and start over.
Maybe we should think of color as a wardrobe element that changes with the season. Why not? Just as wool is appropriate to autumn and cotton to spring, hot and cold colors are suitable at different times of the year.
I also wanted to offer as many combinations as possible. All the rooms function together (a yellow bathroom, an aubergine bedroom, and a red living room; a magenta bathroom, an almond-green bedroom, and aquamarine living room). In a big house, all nine colors might be used, with a striped wall recalling each shade.

The basic elements (bed, sofas) are all identical.
In the living room, the only thing that changes is the shape of the cushions, suggesting an entirely different mood for each scheme.
In the bedroom, only the sheets, mosquito netting, and personal mementos change.
In the bathroom, only the color of the bathtub and accessories change.
I like the idea of stay-at-home travel, simply changing interior landscapes.

Pour la réalisation de ce projet « couleurs » je suis partie du principe qu’aujourd’hui la couleur est rentrée dans les maisons et qu’il me fallait aborder le sujet sous un angle particulier pour lui donner de l’intérêt.
Grand nombre de fournisseurs (Emeri, Ressources, Flamant, Paint Library, Farrow & Ball) offrent des collections de peintures avec d’énormes palettes de nuances.
On ose le marron glacé, le gris anthracite, le rose bonbon, fushia ou indien, le turquoise,…
Mais, ce que l’on ne fait pas souvent, c’est changer la couleur une fois qu’elle est fixée.
La première raison est l’incontournable déménagement que demande un changement de couleur.
La deuxième, est le fait que, souvent nous meublons une pièce en fonction de sa couleur et qu’une fois installée il est difficile de changer…Soucieux d’avoir les rideaux, coussins, canapés, tapis,… raccords avec les murs, nombreux sont ceux qui n’osent plus y toucher de peur que les harmonies soient brisées.
Restent les adeptes du blanc qui, d’une part, offre la possibilité de mélanger toutes les couleurs au niveau de l’ameublement et qui, d’autre part, reste la couleur refuge, la valeur sûre, parce que l’on n’ose pas….
N’est-ce pas surprenant d’apprendre que, pour certains marchands de couleurs, le blanc reste la plus vendue ?

En montant ce dossier de couleurs « caméléon », j’ai voulu démontrer que rien qu’en changeant la couleur des murs et des objets,il est possible de changer complètement le style et le caractère d’une pièce. Que pour changer de décor, il ne faut pas vider la maison pour tout recommencer.
Peut-être serait-il intéressant de considérer la couleur comme un vêtement qui se change au fil des saisons. Pourquoi pas ? Comme la laine et le coton sont plus appropriés au printemps ou à l’automne , les couleurs chaudes et froides le sont aussi.
J’ai aussi voulu offrir un maximum de combinaisons. Toutes les pièces fonctionnent ensemble (une salle de bain jaune, une chambre aubergine et un salon rouge ou une salle de bain rose indien, chambre vert amande, salon lagon). Dans une grande maison, on pourrait imaginer utiliser les 9 couleurs et un mur à rayures qui reprend l’ensemble.

Les éléments de base (lit, canapés) restent identiques.
Dans le salon, seule la forme des coussins change et donne une ambiance complètement différente pour chaque décor.
Dans la chambre, seuls les draps, la moustiquaire et les objets personnels changent.
Dans la salle de bain, seule la couleur de la baignoire et les accessoires changent.
J’aime l’idée de voyager dans la maison, changer ses paysages intérieurs…