kazakh inspiration

by VB

The Kazakh spirit in minimalist version

I naturally got caught up in desires of more geometric, minimalist patterns. I then imagined the Karo motif. I decided to apply it on cushions, bedspreads, curtains … It is able to dress everything. I like these designs which are actually born of ‘necessity’, to bring textiles alive for Dar Kawa. Some needs arise from beautiful ideas and achievements.

L’esprit kazakh en version minimaliste

J’ai naturellement été rattrapée par des envies de motifs plus géométriques, minimalistes… est alors né le motif Karo. J’ai décidé de l’appliquer sur des coussins, des couvre-lits, des rideaux… Il est capable de tout habiller. J’aime ces modèles qui sont en réalité nés par ‘nécessité’, pour faire vivre des textiles de Dar Kawa. De certains besoins éclosent de belles idées et réalisations.


Kyrgiz – a new style comes to life

A felt mat made of lambswool. An expanse that will be covered with large patterns reinterpreting vegetal or animal forms and assembled with camel hair. A purely feminine art in the Kazakh society, a tradition that has dragged my attention is so central to the daily life of this people. A totally decorated yurt can be the achievement of a lifetime. In Kazakhstan, crafts work mainly by application. The idea of ​​handling the wool pleased me. So much so that I decided to get closer to this influence by working the embroidery with wool. Inspired by the broad Kazakh motifs, I wanted to imagine also great curves and shapes. The Kyrgiz motif was born.

Création du modèle Kyrgiz

Un tapis de feutre réalisé avec de la laine d’agneau. Une étendue recouverte ensuite de larges motifs réinterprétant des formes végétales ou animales et assemblés avec du fil en poil de chameau. Un art purement féminin dans la société kazakh. Une tradition qui a attiré mon attention tant elle est centrale dans le quotidien de ce peuple. Une yourte totalement décorée peut être la réalisation de toute une vie. Au Kazakhstan, l’artisanat travaille essentiellement par application. L’idée de manipuler la laine me plaisait. Si bien que j’ai décidé de me rapprocher de cette influence en travaillant le borderie avec la laine. Inspirée par les larges motifs kazakh, j’avais l’envie d’imaginer aussi de grandes courbes et formes. Est né le modèle Kyrgiz.