Line Vautrin

by webbarkowski

Woman of the 20th century. Female artist, free to create, Line Vautrin left behind a huge collection of jewelry and decorative objects. Her work is admirable and her extravagance equally important.
Femme du 20e siècle. Femme artiste, libre de créer, Line Vautrin a laissé derrière elle une collection fournie de bijoux et d’objets de décoration. Son travail est admirable. Son extravagance l’est tout autant.

bracelets-bijoux-source-line-vautrin-fr

Her father had a foundry. Line Vautrin palyed there. She also wanted to melt, mold, carve. A piece first and then a gem. A second. Then a mirror. At 21, she already had a collection of decorative objects and accessories. She was free and independent, Line Vautrin. She created with extravagance, outside the dictates of fashion.
Son père avait une fonderie. Alors Line Vautrin s’y amusait. Elle aussi a voulu fondre, façonner, tailler. Une pièce d’abord puis un bijou. Un deuxième. Puis un miroir. A 21 ans, elle avait déjà une collection d’objets de décoration et d’accessoires derrière elle. Elle était libre et indépendante, Line Vautrin. Elle créait avec extravagance, en dehors des dictats de la mode.

bijoux-mode-source-line-vautrin-fr

In 1937 she had a stand at the Universal Exhibition. Shortly after, the craze doing, she opened her first store near the Champs Elysees in Paris. She was 28 years old. She gave birth to all sorts of objects … compacts, pillboxes, witch distorting mirrors often crowned with the sun. She varied techniques, used Talosel. Dared. Decomposed. Decorated in rebus. She was amused and I like her freedom.
En 1937, elle a tenu un stand lors de l’Exposition Universelle. Peu de temps après, l’engouement faisant, elle a ouvert sa première boutique près des Champs Élysées à Paris. Elle avait 28 ans. Elle donna alors naissance à toutes sortes d’objets… des poudriers, des piluliers, des miroirs sorcière déformant souvent couronnés d’un soleil. Elle variait les techniques, utilisait du talosel. Osait. Décomposait. Décorait en rébus. Elle s’amusait et j’aime sa liberté.

bijoux-collier-influence-source-line-vautrin-fr

Besides her work, I think I would have loved the person. This woman (artist)who also taught  before devoting herself entirely to her work that she sold sparingly. Through her designs, she tried, she dared, she questioned. She touches me, her work talks to me. Everything in her breathes the past century, women’s emancipation and freedom to create.
Outre son travail, je pense que j’aurais beaucoup aimé la personne. Cette femme artiste qui a enseigné aussi avant de se consacrer entièrement à ses œuvres qu’elle vendait au compte goutte. A travers ses créations, elle cherchait, elle interpellait, elle questionnait. Moi, elle me parle, elle me touche. Tout en elle respire le siècle passé, l’émancipation des femmes et la liberté de créer.

art-influence-source-line-vautrin-fr

bijoux-influence-source-line-vautrin-fr

mode-influence-source-line-vautrin-fr

bijoux-mode-influence-source-line-vautrin-fr